Rencontre avec Juliette, étudiante Inalco*, en stage au commissariat du 8e dans le cadre du plan tourisme 2017

Préf Police le blog : Bonjour Juliette, parlez nous de votre parcours et de vos motivations à travailler en collaboration avec la police nationale ?

Juliette : Je suis en licence de relations internationales en langue japonaise à l’INALCO, où un intervenant Police est venu nous parler d’un partenariat avec l’école dans le cadre du plan tourisme 2017.
Il s’agit d’effectuer un stage d’un mois ou deux, non rémunéré, dans un commissariat d’arrondissement dans le ressort duquel l’affluence touristique est importante.

Préf Police le blog : Qu’attendiez-vous de ce stage ?

Juliette : Je pensais en débutant le stage, que je ferais des tâches administratives telles l’accueil téléphonique ou aider les policiers et les victimes à remplir les fiches SAVE*.

Préf Police le blog : Vous arrivez en fin de stage et finalement quel est votre ressenti, comment avez-vous vécu cette immersion ?

Juliette : Je repars en ayant fait bien plus que mon rôle de traductrice !
J’ai accueilli et orienté plus de 20 ressortissants japonais au sein même du commissariat et je suis sortie deux fois en patrouille avec la BST*.
Dehors, j’ai pu me rendre compte à quel pont le gilet pare-balles attire l’œil et le petit drapeau (du Japon) aussi ; les japonais sont très heureux de ce dispositif.
Ils venaient à mon contact, ce qui me permettait de jouer un rôle avant tout préventif.
Aussi, lorsque ces derniers se rendaient au commissariat pour signaler une perte de document administratif, un vol…il a fallu que j’adapte mon vocabulaire, ma manière de parler, que je gère mes émotions.
Cet aspect social, le discernement, le réconfort dont on doit faire preuve à l’égard des victimes m’a beaucoup marqué et j’ai beaucoup appris.

Préf Police le blog : Vous semblez satisfaite de votre stage ?

Juliette : Absolument. Je pense avoir eu une réelle utilité, pour les ressortissants japonais, pour les policiers de bureau et de terrain.
C’est une excellente vitrine de Paris en tous cas !
Linguistiquement, j’ai également beaucoup progressé !

 

*INALCO : Institut national des langues et civilisations orientales
*SAVE : Système d’assistance des victimes étrangères, il permet la traduction d’une plainte dans la langue maternelle de la victime
*BST : Brigade de surveillance de terrain

Articles susceptibles de vous intéresser