DECRYPTAGE : Pégase, le bon plan qui donne des ailes aux voyageurs

pegaseTout le monde connait le cheval ailé de la mythologie grecque… A la préfecture de Police, Pégase, c’est aussi le « Plan contre l’Engorgement des Gares en Situation Exceptionnelle » : conçu en partenariat avec la SNCF, la RATP et les sociétés de taxis parisiennes, il permet aux voyageurs de rentrer chez eux en cas d’arrivée tardive d’un ou plusieurs TGV, après la fermeture des transports en commun.

Pégase peut être activé à partir de 23 heures, dès lors qu’un ou plusieurs trains accusent des retards importants, qu’ils soient dus à des défaillances mécaniques (une minorité de cas) ou à des incidents sur les voies : accidents liés aux voyageurs, acte de malveillance, TGV percuté par un animal, feu de talus, conditions météorologiques défavorables, etc. Les compagnies de taxis sont sollicitées et il leur est demandé de converger vers la (les) gare(s) où est attendue une grande affluence de passagers.

Dès leur arrivée, les voyageurs sont invités par la SNCF à récupérer des bons de transport d’un montant variable en fonction de leur destination, qui leur servent à régler le montant de la course. Les taxis remettent ensuite ce bon à la SNCF pour être payés. Les autres voyageurs en transit, provinciaux ou étrangers, qui ont manqué leur correspondance peuvent quant à eux être hébergés en gare à bord de « rames dortoirs » ou dirigés vers des hôtels à proximité.

En 2015, Pégase a été activé cinq fois et a permis de prendre en charge 16300 voyageurs.

pegase