DECRYPTAGE : contrôles des pensions pour animaux

Vous confiez votre animal de compagnie pendant les vacances : les agents du service vétérinaire de la préfecture de Police veillent à son bien être !

La direction départementale de la protection des populations de Paris (DDPP 75), rattachée au directeur des transports et de la protection du public et placée sous l’autorité du préfet de Police, assure des missions de santé publique, de protection du consommateur, de protection et de santé animales*.

Rencontre avec Marguerite et Thuy-Tiên, agents du service vétérinaire** en charge de la mise en œuvre des mesures permettant de garantir la protection et la santé animales.

Rendez-vous dans leur bureau et première immersion dans leur univers : les murs sont tapissés de photos et de peluches à l’effigie de félins, des reptiles et autres animaux de compagnie !

Après un bref exposé de leurs différentes missions, ces deux passionnées nous conduisent dans une pension pour chats du 9ème arrondissement pour une opération de contrôle.

Une pension pour chat c’est un peu comme un hôtel privé. Le lieu leur est exclusivement réservé.

Les séjours peuvent durer de 1 jour à plusieurs mois.

A ce jour, seul les chats bénéficient de ce genre de pension.

Nous entrons dans la pension, Marguerite et Thuy-Tiên font état de leur qualité et demandent à visiter les lieux.

Marguerite et Thuy-Tiên m’expliquent qu’au-delà de l’aspect technique, le bien être de l’animal est primordial.

Nous enfilons des sur chaussons. Le contrôle débute.

 

Rien ne leur échappe : munies d’une fiche d’évaluation, elles vérifient tous les aspects pratiques et techniques: aération, relevés de température, alarme incendie, odeurs, désinfection (quand, comment et avec quels produits), ordonnances des pensionnaires, laverie, infirmerie, tout est examiné !

Marguerite et Thuy-Tiên interrogent la responsable quant à la superficie des enclos, celle de l’aire de jeux, et si les fratries sont ensemble afin de préserver leur équilibre familial.

Elles connaissent toutes les races des chats présents, du Sphynx au Bengal, du Maine Coon au Persan, sans oublier l’Européen, et toutes leurs particularités: elles sont bluffantes !

Enfin, les deux expertes s’assurent que les registres sont à jour et non modifiables, tant pour les vaccins, que pour les numéros des propriétaires, nécessaires en cas de contamination ou d’épidémie pour joindre facilement et rapidement les maîtres le cas échéant.

Le contrôle s’est parfaitement déroulé et cette pension correspond aux attentes sanitaires mais également aux attentes affectives indispensables au bon « séjour » de ses hôtes.
Marguerite et Thuy-Tiên , de retour au service, rédigeront par procès verbal le compte rendu du contrôle et enverront un exemplaire de celui-ci au propriétaire de la pension et un second au vétérinaire référent de la pension qui s’assurera du suivi et de la bonne mise en conformité des éventuelles observations.

 

*La direction départementale de la protection des populations de Paris est issue de la fusion en 2010 de la direction départementale des services vétérinaires et de l’unité départementale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.
**Service Protection et Santé Animale, Environnement.

Articles susceptibles de vous intéresser