« Un SP dans la PS »

pompier-policierA l’occasion de la 4ème édition des Rencontres de la sécurité du 12 au 15 octobre 2016, PPblog vous fait partager l’expérience de Morgan, 31 ans et sapeur-pompier de Paris depuis 2007, qui va rejoindre la maison « police » après avoir passé avec succès les différentes épreuves des emplois réservés (ER)*.

Originaire de l’Est de la France et pompier volontaire dès l’âge de 15 ans, sa vocation a toujours été d’être au service des autres.

Après 6 ans en centre de secours en Seine-Saint-Denis (93), 2 ans en tant que conseiller technique à l’Etat-Major de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (17e), il est actuellement en poste au Ministère de la Défense (15e).

Rencontre

PPBlog : Morgan, vous quittez la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) pour intégrer la Police Nationale : pourquoi ce choix, quelles sont vos motivations ?

Morgan : « En tant que sapeur-pompier, j’ai côtoyé de nombreux policiers, la majorité de nos interventions de terrain sont en effet conjointes. Les diverses missions, l’esprit d’équipe et la multitude des services m’ont donné envie d’intégrer la police nationale ».

PPBlog : Vous avez pu bénéficier du dispositif de reconversion dit des emplois réservés. Comment en avez-vous entendu parler?

Morgan : « Pour passer de l’envie au projet, je me suis renseigné auprès de la cellule reconversion de la BSPP. Je savais qu’il existait un dispositif mais je ne le connaissais pas précisément. Cette cellule m’a donné les informations nécessaires sur les emplois réservés. Comme je remplissais les conditions, je me suis dit pourquoi pas ! Et je me suis préparé pour les examens».

PPBlog : Dans quel état étiez-vous avant de passer les épreuves ?

Morgan : « Même si je passe des examens d’aptitudes professionnelles tous les ans à la BSPP, je ne savais pas trop à quoi m’attendre en dehors de l’épreuve de sport (ndlr : endurance et habileté motrice). Heureusement, je m’étais bien préparé aux tests psychotechniques à partir de sujets corrigés et j’ai pu me mettre en condition pour l’épreuve de l’entretien avec l’aide de ma hiérarchie qui m’a fait travailler l’oral ».

PPBlog : Quelles ont été vos impressions durant les épreuves ?

Morgan : « Pendant les épreuves, j’ai pu discuter avec d’autres candidats qui les tentaient pour la 2ème fois. J’étais le seul à les passer pour la 1ère fois . Je n’y croyais donc pas trop, mais au final j’ai réussi et je suis ravi».

PPBlog : Quels services de police vous attirent ?

Morgan : « Je suis un homme de terrain, j’aimerais autant intégrer une police secours qu’un service spécialisé du type BRI, et pourquoi pas un jour la section aérienne de la DOSTL** puisque je suis également pilote privé d’avion depuis 6 ans.

PPBlog : Comment voyez-vous votre avenir proche ?

Morgan : « J’ai hâte d’intégrer la Police Nationale. Cette reconversion va être un gros changement personnel et professionnel pour moi. Le début de ma formation de gardien de la paix est prévu en janvier prochain, je suis impatient de connaître mon école. Pour l’affectation, rendez-vous fin 2017!».

 

* Le dispositif des emplois réservés permet à certains personnels militaires l’accès à tous les corps ou cadres d’emploi des catégories B et C des trois fonctions publiques, sans être soumis aux épreuves d’un concours.

**Direction opérationnelle des services techniques et logistiques de la préfecture de police