#PSQ : un partenariat police avec la maison des femmes

A proximité de l’hôpital Delafontaine de Saint-Denis, se trouve une institution unique en France : la maison des femmes.

 

Composée d’un pôle « planning familial » et d’un pôle « prise en charge des femmes vulnérables », elle est chargée de l’accueil et de l’accompagnement médico-psycho-social des femmes victimes de violence.

 

 

Suivies par des médecins (généralistes, gynécologues, psychiatres, légistes, etc.) et des travailleurs sociaux, celles-ci sont également en lien direct avec des policiers qui les accompagnent dans leurs démarches, notamment lors de la prise de plainte, ou ceux des brigades de protection de la famille.

Un agent de police, délégué cohésion police population, y assure également une permanence par mois.

Initialement établi entre la maison des femmes et le commissariat de Saint-Denis, le partenariat est désormais étendu à l’ensemble des commissariats du deuxième district de Seine-Saint-Denis (Aubervilliers, La Courneuve, Epinay-sur-Seine, Stains et St Ouen).

L’accueil des femmes victimes de violence est l’une des priorités de la police de sécurité du quotidien (PSQ) et reste l’une des missions phares de la préfecture de Police.

 

 

Articles susceptibles de vous intéresser