Portrait : rencontre avec Cathy, sapeur-pompier de Paris et handballeuse

Les sapeurs-pompiers de Paris doivent être en parfaite condition physique pour pouvoir intervenir à tout moment et en toutes circonstances. Le sport occupe donc une place importante à la BSPP, ce qui attire parfois des athlètes confirmés comme Cathy, handballeuse engagée depuis trois ans. Rencontre.

D’un parquet à l’autre

Cela fait plus de dix ans que je joue au handball. Avant cela, je faisais du basket mais je cherchais un sport technique avec plus de contacts. C’est donc tout naturellement que je me suis dirigée vers le handball et je ne regrette pas mon choix. Je joue actuellement pour l’équipe féminine du Val d’Orge (91), en pré-nationale, avec laquelle je m’entraîne 6 heures par semaine.

Du ballon rond aux camions rouges

J’ai intégré la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) il y a trois ans et je suis actuellement affectée au Groupement formation instruction et de secours (GFIS) à Villeneuve-Saint-Georges (94).
Une fois ma propre formation terminée, j’ai effectué des essais pour rejoindre l’équipe de handball de la BSPP. Il s’agit d’une équipe mixte dans laquelle je suis la seule fille. Cette situation me permet de travailler plus efficacement les impacts physiques et de les mettre ensuite à profit au sein de mon équipe féminine. Compte tenu de notre activité opérationnelle, il n’y a pas d’entraînement mais seulement des matchs.

Mon meilleur souvenir « handball »

Il s’agit d’une montée en division supérieure acquise lors du tout dernier match de la saison. Forcement il y avait beaucoup de pression et de tension mais ce n’était rien face l’esprit d’équipe que nous avions développé sur le terrain. Cette cohésion entre les joueurs est très importante pour moi et c’est sans doute pour la retrouver dans mon milieu professionnel que j’ai intégré la BSPP.

Mes objectifs

A titre personnel, j’aimerais intégrer l’équipe de France militaire. Je participe actuellement à des sélections en vue des Jeux mondiaux militaires de 2019. Ce serait une fierté de pouvoir y participer et de représenter l’armée française.
J’espère également que Paris obtiendra l’organisation des Jeux Olympiques 2024. Quand on voit l’ambiance qu’il y avait dans les gradins lors du championnat du monde de Handball masculin il y a quelques mois, ça donne forcément envie !

Articles susceptibles de vous intéresser