PAROLES : Plouf 75 vue par les élèves !

Troisième édition de l’opération Plouf 75 ! Derrière ce nom original se cache une action de prévention créée par la préfecture de police et destinée à sensibiliser le public à la crue de la Seine.
Cette année, Plouf 75 s’installe durant une semaine, du 9 au 13 mai, au Pavillon de l’Eau (15e arr.) et se consacre aux scolaires au travers d’ateliers pédagogiques et ludiques qui semblent ravir les élèves.

D’ateliers en ateliers, les élèves se succèdent par petits groupes, encadrés par des animateurs des organismes partenaires (Ville de Paris, rectorat de Paris, ordre de Malte, Ifforme, Croix-Rouge, Gens de Rivière, Protection civile, etc. ) et ne tarissent pas leurs réactions.

Paroles d’élèves de CM2, d’une école du 15e arrondissement.

Imen, 11 ans, après l’atelier artistique « Arty Plouf »

« On a fait un atelier sur la solidarité. Il fallait représenter la paix donc on a dessiné des cœurs et des mains qui se tiennent.
Ensuite, les dessins ont été accrochés sur les roues et les rayons d’un vélo et à la fin, quand ils seront tous ensemble, ils formeront une pieuvre. »

Coumba, 10 ans

« Je viens de faire l’atelier « Je vis en zone inondable » où on entre une adresse et ça précise si c’est une zone inondable ou non.
Et avant, j’avais fait un atelier qui explique ce que l’on peut faire ou ne pas faire, en cas d’inondation. Sur un ordinateur, on a des informations et il faut les choisir pour les poser au bon endroit sur l’écran.
Ca ne m’a pas paru très compliqué mais j’ai appris des choses. Par exemple, en cas d’inondation, on doit prendre sa trousse à pharmacie, on ne doit surtout pas téléphoner, on doit écouter la radio. Il ne faut pas aller chercher ses enfants à l’école et ne pas prendre l’ascenseur. »

Issa, 10 ans et demi, après L’atelier « Hébergement d’urgence »

« On nous a montré comment seraient hébergés les gens en cas de grosses inondations : s’ils ne pouvaient pas quitter Paris, ils seraient dans des gymnases en attendant. On a tout compris, c’était très clair. »

Julian, 11 ans

«  Mon atelier préféré, c’est celui qui est en extérieur (NDLR : atelier nouveau cette année, « Tous dans le même bateau »). On était dans une barque et on nous tirait avec une corde, comme pour sortir de l’eau ! J’ai découvert que si on est bloqué dans une voiture, il faut toujours avoir un kit avec un petit marteau pour pouvoir briser les vitres. »

Jean 10 ans

« Moi aussi, j’ai beaucoup aimé cet atelier, surtout que l’on peut tester le bateau et je trouve ça bien.
Ca m’a appris le sauvetage. On peut sauver des gens même sans avoir énormément d’expérience. Ca n’est pas si compliqué ! »

Mattéo 10 ans

« Oui, finalement avec deux, trois mouvements, on peut sauver beaucoup de personnes !
Moi, je dirai à mes parents qu’il faut mettre les choses en hauteur.
On nous a montré les différentes étapes en cas d’inondation et on a appris beaucoup de choses. Par exemple, comment sauver des vies, comment sortir les gens des voitures en brisant leur vitres, comment ramener des personnes en bateau, et aussi on sait maintenant que si des gens n’ont pas de radio, nous, on peut les aider et leur dire ce qu’il faut faire. »

Bachir, 10 ans

« Moi je vais parler de tout ça à mes parents ! »

Pour en savoir plus sur cette opération, rendez-vous sur le site internet Plouf 75