La PP participe aux 49e rencontres de la photographie d’Arles

Dans le cadre de l’exposition «1968, quelle histoire ! » organisée à l’occasion des rencontres de la photographie qui se tiennent à Arles jusqu’au 23 septembre 2018, le service des archives de la préfecture de Police a mis à disposition 35 photographies, 12 numérisations de visuels photographiques, 21 documents d’archives papier ainsi qu’une sélection audio d’extraits sonores inédits concernant des consignes de la salle de commandement aux forces de l’ordre sur le terrain.

 

L’exposition : barricades, expression, répression

1968 : les Trente Glorieuses paraissent apporter confort et modernité. La société prend un coup de jeune, les enfants du baby boom de l’après guerre atteignent l’adolescence.

Avec leurs propres modèles et leur culture, ils ne se retrouvent pas dans les valeurs jugées archaïques de leurs aînés. Mobilisation, impopularité, combats de rue, nuits blanches et bagarres : les archives de la préfecture de police de Paris montrent l’autre côté des barricades. On suivra aussi la chronologie des « événements » au travers des affiches, produites pour beaucoup par les étudiants des Beaux Arts de Paris, aidés et conseillés par des artistes.

Afin de comprendre comment le pays a basculé dans la plus grande grève générale que le pays ait connu jusqu’alors, des photographies, documents, livres et affiches retracent le contexte social, culturel et politique de cette année 68.

 

Écoutez un échange radio de salle de commandement en mai 68 :

 

 

Informations pratiques

Espace d’expositions « Croisière »,
59, Boulevard Émile-Combes, Arles
du 2 juillet – 23 septembre
de 10h – 19h30
Entrée : 14 euros

 

En savoir plus

 

 

 

Articles susceptibles de vous intéresser