LA POLICE ET VOUS : Yoann et la septuagénaire sauvée des eaux

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Yoann est un jeune gardien de la paix stagiaire plein d’humilité qui s’assoit face à nous. Papa d’un petit garçon, ancien légionnaire et sportif de haut niveau (en boxe française), il nous relate son sauvetage.

Pantin, vendredi 19 février 2016, le soleil à peine levé, un appel police secours signale une femme décédée dans le canal de l’Ourcq :

« Sur place, je vois une personne flottant sur le dos. Je prends la température de l’eau, elle est froide. Je vois de la vapeur d’eau sortir de la bouche de la victime, elle est vivante.
Je prends mon temps pour aller dans l’eau, je ne prends pas le risque de plonger (l’eau est à 4°C, NDLR).

Pendant un moment, j’ai cru perdre connaissance, ma collègue restée sur la berge a eu un peu peur.
Après avoir repris mes esprits, je nage jusqu’à la victime, la rapproche de la berge et la sors de l’eau avec l’aide de ma collègue.

La septuagénaire, en état de choc, est alors prise en charge par les pompiers arrivés entre temps. A bord du véhicule des pompiers, je retire mes vêtements mouillés, et enfile une de leur tenue pour me réchauffer.
Je pars à l’hôpital, ma température corporelle ayant chuté à 33°C .

J’ai pensé à ma famille. Notre collègue gendarme décédé dans l’Oise alors qu’il cherchait un disparu dans la rivière, j’y ai pensé, je me suis dit que j’aurais pu laisser mon enfant ».