Épisode 2 : Les abeilles de la PP survivent à l’hiver au garage des compagnies motos !

Découvrez dans cette nouvelle vidéo comment les policiers motocyclistes de la préfecture de Police se sont formés et procèdent au « nourrissement » des abeilles.

Ce terme « nourrissement » désigne en apiculture le fait de nourrir les abeilles artificiellement afin qu’elles aient assez de provisions et éviter ainsi les carences en protéines lorsqu’elles manquent de pollen en hiver.

Stéphane Maitre, commandant de police à la division régionale motocycliste (DRM), est l’un des « policiers apiculteurs » formés à l’exploitation des ruches de la PP. Cette formation est le fruit d’une collaboration avec Christian MANGEOT, apiculteur dans la Meuse et par le biais d’un réseau de volontaires notamment parmi le personnel de la DRM.

Les abeilles sont nourries d’un sirop de sucre fluide. Cet apport simule une miellée et incite la reine à pondre pour que la colonie soit constituée du plus grand nombre d’individus possible au printemps. Il permet ainsi de compenser les faibles réserves des colonies. Durant les années d’abondance, il ne sera pas nécessaire d’alimenter les ruches avec ce type de nourrissement à moins que l’hiver ne soit extrêmement rude et les réserves nulles.

A proximité des ruches, un potager solidaire et coopératif est entretenu par des agents volontaires de la division. Les carrés potagers ont été construits au moyen de matériaux recyclés, palettes, pneus de motos… Avec les ruches, ce potager aura la garantie d’une belle pollinisation au printemps prochain.

A suivre dans un prochain épisode : la vie des abeilles sur les toits des compagnies motos de la préfecture de Police !

 

 

Articles susceptibles de vous intéresser