DECRYPTAGE : rentrée scolaire

rentree-scolaire

La PP a fait ses devoirs de vacances !

Tout l’été, la préfecture de police a élaboré un programme de modules de prévention qui seront dispensés, dès la rentrée, par des policiers spécialisés.

Chaque année, à Paris, des policiers formateurs sensibilisent plus de 100 000 élèves aux dangers auxquels ils peuvent être exposés, que ce soit dans les écoles primaires, les collèges et les lycées. A côté des interventions traditionnelles sur le racket, la consommation d’alcool et de drogue et la sécurité routière, la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations et enfin la lutte contre les incivilités, s’ajoutent deux opérations innovantes.

  • Le « permis Internet »,

    pour enseigner le bon usage d’Internet et des réseaux sociaux. Ce kit pédagogique s’adresse exclusivement aux élèves de CM2 « Mis en place en 2015, il fera cette année l’objet d’un déploiement plus conséquent. Il sera remis dans un cadre solennel, en présence d’un élu et de la Musique des Gardiens de la Paix, comme nous le faisons déjà pour le « permis Piéton », très demandé par les chefs d’établissement et très apprécié par les élèves, particulièrement en raison du caractère officiel de la remise du diplôme », explique le capitaine Yvon Pantalacci, chef de l’unité de prévention du SPPAD (Service de Prévention et de la Police ADministrative), chargé de coordonner les actions à la Direction de Sécurité de Proximité de l’Agglomération Parisienne.

 

  • Le « projet sur la performance ».

    C’est une journée de promotion du sport et de sensibilisation au danger des addictions et des conduites à risque. Elle aura lieu le 28 septembre 2016, au complexe sportif Edouard Pailleron (Paris 19e). Sur fond d’exhibitions sportives et d’ateliers de nutrition, de nombreux partenaires seront présents tout au long de la journée, comme l’Institut National du Sport (INSEP), la brigade des stupéfiants et l’Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD).

Ces différentes interventions changent la perception que les jeunes peuvent avoir de la police, voire déclenchent des vocations…. « A l’occasion de la remise de diplômes ou d’autres actions de formation, je vois souvent les enfants rappeler à leurs parents quelques règles de conduite fondamentales que ces derniers semblent avoir, en toute bonne foi, oublié ! » raconte un policier formateur en sécurité routière.

Ces modules de prévention sont également parfois l’occasion de mettre à jour des situations graves, lorsque des élèves se confient aux policiers présents sur des infractions dont ils ont été victimes et dont ils n’avaient jamais osé parler. Ceci est révélateur de la nécessité de ces actions de prévention en milieu scolaire.