Célestin Freinet, un autre regard sur l’école

Dans le récent numéro de Liaisons (le magazine de la préfecture de Police) intitulé La mystérieuse disparition de Jako, Sabine du Faÿ, écrivain et adjoint administratif principal à la préfecture de Police, s’est attachée à rendre palpitante l’enquête destinée aux jeunes lecteurs.

 

Déjà auteur d’une quinzaine d’ouvrages, d’albums et de romans pour la jeunesse, la romancière vient de publier un nouveau livre aux éditions À dos d’âne : Célestin Freinet, l’inventeur d’une école différente. Il est illustré par Célia Portet.

Cette petite biographie, destinée aux 8-12 ans et +, raconte comment Célestin Freinet, instituteur, a révolutionné l’école.
Pour lui, chaque enfant a un talent. Balayant la mise en concurrence, à ses yeux stérile et source d’échec, il accompagne, encourage, aide l’écolier à faire fructifier ce qu’il a en lui.
Il a également à cœur de lui fournir les outils essentiels pour apprendre à penser, parler, et écrire en vue d’être autonome, responsable, et de s’adapter à un monde de plus en plus complexe.
En classe, il introduit l’imprimerie, lance la création d’un journal, la correspondance avec les classes d’autres régions, invente la classe-promenade afin que les élèves se confrontent à la réalité du monde extérieur.

Pour Freinet, l’école ne peut être coupée du monde. Elle fait partie du monde.

 

 

Articles susceptibles de vous intéresser