Un centre spécialisé dans la prévention

Ouvert tout au long de l’année, le Centre de Loisirs Jeunes (CLJ) de la Police nationale des Hauts-de-Seine (92) est une structure exclusivement dédiée à la prévention des jeunes âgés de 8 à 18 ans. Situé en plein coeur du parc des Chanteraines à Gennevilliers, au bord d’un lac, il accueille chaque année près de 3 000 enfants et adolescents. Il regroupe des effectifs de police qui se consacrent à la mise en œuvre d’activités sportives, d’éducation à la citoyenneté, complétées par des actions socio-éducatives, culturelles et préventives.
Leur objectif ? Sensibiliser ces jeunes à la citoyenneté et au respect des règles tout en leur donnant le goût de l’effort et du travail. Cette pédagogie dite de « prévention-éducative » est l’une des priorités du CLJ 92 et s’inscrit dans le cadre du rapprochement de la police et de la population au sein des quartiers sensibles.

Parmi les principales activités sportives proposées, le kayak, le paddle sur la base nautique, le VTT, le tir à l’arc ou encore le hand-ball. Celles-ci sont complétées par des activités culturelles comme des sorties au musée, une initiation au bricolage et au jardinage ou encore des visites de casernes de pompiers. Des ateliers de prévention sont également organisés tout au long de l’année sur des thèmes variés : le civisme, la citoyenneté, la lutte contre les drogues, les dangers d’internet, les violences, etc.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D’ores et déjà, les formations au secourisme dispensées au CLJ ont incité certains jeunes à s’engager au sein des Jeunes Sapeurs-Pompiers et à poursuivre leur orientation professionnelle vers les métiers de la sécurité. Certains se sont notamment inscrits à l’école des Cadets de la République, en vue d’accéder au concours de gardien de la Paix.
En encourageant l’esprit de discipline et de rigueur, le centre favorise ainsi l’insertion sociale et professionnelle.

Outre ces actions de prévention, le CLJ du 92 accueille également des jeunes issus d’établissements scolaires situés en zone de sécurité prioritaire (ZSP) et faisant l’objet d’une mesure d’exclusion, dans le cadre du dispositif de responsabilisation mis en place en concertation avec les collèges de la ZSP (45 jeunes reçus en 2016).

Enfin, le Centre de Loisirs Jeunes de la Police Nationale des Hauts-de-Seine organise de nombreux évènements pédagogiques en collaboration avec des partenaires comme la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris, la RATP et les associations destinées à la jeunesse de Colombes, Asnières, Courbevoie, Gennevilliers et Levallois. Ainsi, le 12 octobre 2016, les Rencontres de la sécurité intérieure organisées sur le site ont permis aux policiers de faire partager aux jeunes leur engagement quotidien à travers des ateliers pédagogiques.

 

Durant la saison estivale, le centre s’implique aussi dans l’opération « Ville Vie Vacances » organisée par la Préfecture de Police pendant les vacances scolaires : il permet aux jeunes de 8 à 16 ans de bénéficier d’un accès gratuit à des activités culturelles, sportives et ludiques. Parmi les thèmes retenus pour les activités de cet été : « le sport et la nutrition » pour les adolescents de 12 à 18 ans, « la nature et les métiers liés à la faune et la flore », le handfit ou encore le secourisme.

 

 

La mesure de responsabilisation est inscrite dans la nouvelle échelle des sanctions pouvant être prononcées à l’égard d’un élève à la suite d’un manquement à ses obligations, précisées dans le règlement intérieur. Elle peut être décidée par le chef d’établissement ou par le conseil de discipline. Elle consiste pour l’élève à participer, en dehors des heures d’enseignement, à des activités de solidarité, de formation ou à l’exécution d’une tâche à des fins éducatives.

 

 

 

Articles susceptibles de vous intéresser