PORTRAIT : policière et écrivain pour enfants

Exerçant à la cellule achats du bureau de gestion opérationnelle de la direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP) dans les Hauts-de-Seine (DTSP 92), Sabine conjugue son métier d’agent de police avec sa passion pour l’écriture.

Son parcours

Bien avant d’intégrer la préfecture de Police, Sabine débute sa carrière en tant que collaboratrice du manager au sein d’une petite entreprise de distribution de livres anglo-américains située à Paris : « La vie s’est révélée malicieuse, dit-elle, car je n’aimais pas l’anglais. Je pensais que l’expérience ne durerait pas. Elle s’est cependant poursuivie durant seize années »

Elle décide ensuite de se lancer dans l’écriture de livres pour enfants, au grand étonnement de son entourage : « Je n’avais jamais écrit, je n’avais jamais pensé à écrire, mais cela m’est tombé dessus un jour, comme ça ! ». Elle complète alors cette activité par un emploi au musée d’art moderne de Paris.

« Et je suis tombée amoureuse de la Police ! »

 

Puis, elle tente le concours d’entrée dans la Police Nationale qu’elle réussit et intègre préfecture de Police le 5 janvier 2009 : « Et je suis tombée amoureuse de la Police ! J’ai donc à la fois les pieds rivés au sol dans mon travail au sein de la police et la tête dans les étoiles, de par mon métier de créateur ».

Aujourd’hui, à 54 ans, elle n’imagine pas exercer une activité sans l’autre. Il lui arrive également, de temps à autre, d’entrer dans le rôle de professeur de français en prodiguant des cours de soutien scolaire.

Sa bibliographie

 

 

 

 

 

 

 

A paraître
Aurélie et son secret (roman à paraître en avril 2017 aux Éditions Oskar)
Ainu (à paraître en avril 2017 chez Bayard Presse – Mes 1ersJ’aime lire)
Issa et le petit lion (à paraître aux Éditions du Jasmin)

En librairie
Le Petit Troodon (avril 2016 aux Éditions de l’Élan vert)
Monsieur Tilali (mars 2016 aux Éditions de l’Élan vert)

… Et bien d’autres !

Articles susceptibles de vous intéresser