DÉCRYPTAGE : les tablettes NEO, un outil numérique performant pour la police au quotidien

Le terminal NEO, véritable « poste de travail en mobilité », révolutionne le travail du policier de terrain en mettant à sa disposition des outils innovants qui lui permettent de réaliser ses tâches quotidiennes et d’échanger instantanément des informations avec ses autorités ou ses collègues.

Les tablettes et les smartphones NEO, connectés en 4G au réseau du ministère de l’Intérieur, permettent de réaliser en toute autonomie des interrogations de fichiers lors des contrôles routiers ou d’identité tels que le fichier national des permis de conduire, le système d’information des véhicules pour les cartes grises, le fichier des véhicules volés ou encore le fichier des personnes recherchées.
Les réponses sont immédiates, là où auparavant ces contrôles étaient demandés par la radio et pouvaient prendre un certain temps.

Les NEO permettent également de vérifier la validité des vignettes CRIT’AIR ou de dresser les contraventions avec un matériel bien plus léger que les précédents « PDA ». Concernant les amendes, un dispositif de « paiement immédiat » par l’usager est d’ailleurs en cours d’expérimentation.

Le terminal s’enrichit régulièrement de nouvelles fonctionnalités. Ainsi, les policiers pourront bientôt disposer d’une messagerie instantanée permettant d’échanger via des groupes de discussion des messages, des photos ou des vidéos.

 

 

La police technique et scientifique dispose quant à elle d’ores et déjà d’une application « Gestion des scènes de crime » permettant de recueillir tous les éléments nécessaires sur les scènes criminelles afin de les transmettre immédiatement en 4G à leurs collègues enquêteurs.

Des dispositifs de géolocalisation et de cartographies sont en cours de réalisation et viendront consolider et rendre encore plus efficace la chaîne de commandement policière.